16 juillet 2013 ~ 0 Commentaire

Ils bombardent nos hôpitaux et assassinent nos blessés (1917)

Ils bombardent nos hôpitaux et assassinent nos blessés (1917) dans Année 1917 ils-bombardent-nos-hopitaux-et-assassinent-nos-blesses-1917Par le canon et par avion, les formations sanitaires de Dugny, des Monthairons, de Vaudelaincourt et de Betrup dans la région de Verdun ont été bombardées ; 43 infirmières, bénévoles, infirmiers ou soldats en traitement ont été tués ; 55 ont été blessés.

Le 20 aout, à onze heures du soir, un avion allemand vint jeter une bombe incendiaire sur l’hôpital de Vadelaincourt.

L’engin tomba dans une salle de pansement, tuant une infirmière, Mlle Vandamme. Le feu prit au baraquement et gagna les pièces voisines. A la lueur de l’incendie qui rendait plus visibles encore les croix de Genève peintes sur la toiture, l’aviateur ennemi lance une deuxième bombe qui atteint l’angle du pavillon d’opérations où fonctionnaient trois équipes chirurgicales.

Le pavillon fut entièrement brisé. Infirmiers et malades en traitement durent s’enfuir de l’hôpital d’où les chassait l’incendie. L’aviateur, volant très bas, se mit à la poursuite et tirant avec sa mitrailleuse, fit 68 victimes dont 18 ont succombés.

De tels actes ne sont plus des actes de guerre, ce sont des assassinats.

Article et gravure relevés dans le petit journal illustré du 16 septembre 1917

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Paris 2013 |
Eshopguessguessyahoocom |
buy cheap runescape gold |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Royaume d'Undryan
| Create Your Project
| historical blog